mercredi, 01 mars 2006

L’Église St François : un bâtiment qui ne paie pas de mine

Intéressons nous dans notre parcours des bâtiments de Planoise à un édifice religieux. Non, il n’y a pas de clocher à Planoise mais l’Eglise est bel et bien là. Ouverte fin 1972 dans le fond de la Place Jean Moulin côté parc des expositions, conçue par le même architecte que les Epoisses, Maurice Novarina, elle devait être l’une des 5 ( !) églises du quartier de 40 000 habitants prévu. D’ou sa localisation peu centrale. La déchristianisation massive n’avait pas encore eu lieu au moment de la conception du projet, et des 200000 habitants de notre quartier, seuls quelques centaines occupent les rangs de l’édifice les soirs de Noël ou de Pâques… Avant d’avoir ce lieu, les chrétiens des premiers temps de Planoise se réunissaient dans la grange de la ferme Roy, dans les parc des expositions actuel. Puis l’église St François d’Assises, du nom d’un marchand italien converti au christianisme et fondateur d’un ordre religieux fondamental dans l’histoire de l’Eglise, fut édifiée et rythma la vie de la cité jusqu’à nos jours. Elle ne ressemble pas à grand chose, il faut le dire, mais laisse entrer la Lumière et permet la décoration intérieure au fur et à mesure (vitraux temporaires, fresques, fleurs…).
La baisse actuelle des activités ne doit pas faire oublier que, comme pour le quartier à ses hautes heures, la paroisse compta de multiples groupes d’animation et d’activités (chorale, chorale africaine, chorale de jeunes, clubs pour tous ages en plus du catéchisme, foisonnement d’associations caritatives). Les chrétiens de Planoise demeurent des figures actives du quartier et de la ville.
Les annexes du bâtiment de culte sont : les salles Jean XXIII, dans un endroit plus central du quartier.Il n’y a pas (plus) de presbytère sur place, le curé loge dans un HLM du quartier. Je dis « le » curé alors que la communauté a compté jusqu’à quatre prêtres en poste simultanément ! Quelques grandes figures ont marqué de leur empreinte leur passage en poste à Planoise : le père Gilles, arrivé en Juillet 70 après l’intérim assuré par le curé de Velotte, investi dans des associations pour l’insertion des asiatiques ; l’abbé Maurice Bez, de 1983 à 2000, investi dans le journal de quartier et devenu responsable des relations de l’évêché avec les musulmans… Actuellement, le père Gérard Thévenin est le curé chargé de l’ »unité pastorale ».
La communauté fonctionne sur les grands « temps forts » de la messe de fin de semaine (18 h le samedi et 10 h le dimanche) et les autres fêtes rituelles, mais la vie ensemble se déroule toute l’année, autour d’une réunion de « conseil pastoral » ouverte à tous. Un Loto en février (car la paroisse vit principalement des dons et autres collectes de fonds), un pique-nique de rentrée et/ou de fin d’année scolaire, un repas convivial en fin de premier trimestre scolaire….
Le déclin le plus spectaculaire est celui de la baisse des sacrements délivrés, les mariés ou baptiseurs préfèrent une église conventionnelle, comme si la déchristianisation avait abouti à faire résider la validité de l’onction dans la vieille pierre et l’architecture des bâtiments...
En ces temps de repli sur soi et d’oubli de l’autre, il est courant que des cérémonies d’obsèques ne réunissent que quelques personnes, voire pas du tout… Si, comme beaucoup de ces chrétiens, vous voyez entrez un tel non-cortège, n’hésitez pas à entrer pour le dernier hommage. Les Chrétiens se font un point d’honneur à fournir un « au revoir » correct même aux plus humbles.
La récente fierté de l’Eglise de Planoise est l’ordination l’an dernier d’un jeune de la paroisse comme prêtre, le père Jean-François Francesco, aujourd’hui en poste à Maiche. Il a grandi au milieu de la communauté et a eu envie de se mettre au service de l’Eglise.
Pour finir ; une petite photo, ce symbole de la communauté, une mosaïque datant du siècle dernier (oui, 1990), réalisée par l’artisan Pascutto en quelques 33 000 éléments.medium_img_2105.jpg

Commentaires

je vooudrais l adresse de gerard thevenin car on se coonait de lourdes

Écrit par : eme | lundi, 01 mai 2006

Royal ce moment passez en votre société, merci bien pour cette excellente.

Écrit par : paris sportif | mardi, 27 mai 2014

Écrire un commentaire